e-Carte Bleue : payer sur Internet sans donner son vrai n° de carte bancaire

Si comme moi, vous êtes souvent tentés d’acheter des produits ou des services sur Internet et qu’au moment du paiement, vous freinez des deux pieds pour donner votre vrai numéro de carte de crédit… Je vous incite fortement à prendre une e-carte bleue auprès de votre banque !

e-carte-bleue

C’est à mon avis la solution de paiement en ligne la plus sûre, la plus universelle, et la moins chère pour régler toutes vos transactions sur internet  que ce soit pour un petit montant ou pour un gros montant.

Pourquoi je n’ose plus donner mon numéro de CB en ligne ?

Ces 2 derniers mois, j’ai effectué pas mal de paiements en ligne sur des sites  connus comme Amazon, chez un petit emarchand,  chez mon hébergeur, sur le Mac de ma mère  pour renouveler son abonnement Flickr, sur le market Android pour profiter des app à 0,10 €, sur une boutique geek américaine,…

Je me suis vraiment lâché en cette fin d’année ! Je crois que si ça n’avait pas été sur mon compte en banque secondaire (moins d’argent que sur le principal, NB : je  n’ai jamais donné le n° de CB de mon compte principal) et que ma carte n’expirait pas à fin 12/2011, j’aurai certainement évité 2 – 3 transactions.

psn-piratage

J’ai pris des risques mais limités en montant et dans le temps :

  • J’ai franchement hésité à payer par CB ce petit emarchand français quand j’ai découvert dans ses CGV avant de payer que sa boîte était domicilié à Chypre (tout s’est bien passé, heureusement !)
  • Sur le Mac de ma mère, j’ai eu peur d’un éventuel keylogger qui aurait pu récupérer mon n° de CB (son Mac a d’ailleurs créé des problèmes dans un Hôtel aux Etats Unis… ils l’ont détecté comme infesté de virus), alors j’ai fait ça le 30/12 en croisant les doigts
  • Enfin, même un gros site ecommerce comme Amazon n’est pas à l’abris de se faire pirater ses comptes… et un hacker peut très bien récupérer tous les n° de CB des clients (voir le piratage du Playstation Network l’année dernière : 77 millions de n° de CB impactés !

l’e-carte bleue c’est quoi exactement ?

Alors mon frère  m’a recommandé de prendre une e-Carte Bleue ! J’ai  profité des relances de début d’année de ma banquière, j’ai accepté son  RDV, j’ai refusé ses assurances vies ;-), j’ai pris un Livret A (tant qu’à faire), et je lui ai demandé le précieux sésame.

ecarte-visa

Une e-carte bleue, c’est un moyen de paiement mis en place par Visa et disponible auprès de 6 grandes  banques françaises (Banque Populaire, Banque BCP, Caisse d’Epargne, La Banque Postale, LCL et Société Générale) qui vous permet de payer en ligne avec à chaque fois un numéro de carte bleue unique réservé  au marchand.

A chaque paiement, on génère un nouveau n° de carte avec cryptogramme. Le montant disponible sur ce compte virtuel est limité à la dépense, limité à 3 mois dans le temps, et n’est valable que pour un seul marchand.

Pour prendre un exemple, si j’ai 5 000 € sur mon compte et que je paie 20 € au marchand… ce marchand n’aura accès qu’à un numéro de CB lui ouvrant droit à 20 €. Une fois la transaction de 20 € réalisée, le numéro devient inutilisable. Personne ne peut donc avoir accès à mes 4 980 € restant sur mon vrai compte en dehors de moi et de ma banque.

l’ecarte bleue : comment ça marche ?

  1. Vous allez voir votre banquier, vous lui demandez de souscrire au service.
  2. 4 jours après, vous recevez votre identifiant par courrier,
  3. le lendemain un nouveau courrier avec le mot de passe provisoire associé (ils ne mettent pas les deux ensemble pour éviter que quelqu’un de mal intentionné prenne le contrôle de votre compte à votre insu).
  4. Vous vous connectez à votre espace nomade e-carte bleue pour changer le mode de passe provisoire

montant-ecarte

  1. Ensuite vous générez depuis cette espace (via une pop-up) un numéro de carte de crédit  avec un montant associé chaque fois que vous en avez besoin
  2. Vous utilisez à chaque fois un nouveau numéro de carte et cryptogramme pour payer sur votre site marchand

historique-ecarte

Pour générer un n° de carte bancaire virtuelle depuis un compte société générale, ça se passe ici : https://service.e-cartebleue.com/v4/sg/

E-carte bleue : pourquoi c’est sûr ?

C’est sûr car il n’y a que vous et votre banquier qui possédez votre numéro de carte de crédit original. Pas de trace de votre accès ecarte bleue dans votre boîte mail (tout est fait par courrier papier). Amazon, Playstation, ou tout autre marchand n’auront donc jamais votre vrai numéro de carte de crédit ! Donc si ces sites se font un jour piratés (ce que je ne leur souhaite pas), vous pourrez dormir tranquilles sur vos deux oreilles.

E-carte bleue : pourquoi c’est universel ?

On vous génère à chaque panier d’achat un numéro de carte bleue virtuelle qui présente les mêmes caractéristiques qu’un numéro réel. A ma connaissance, le paiement par carte bleue est le paiement de base sur chaque site Internet.

E-carte bleue : pourquoi c’est la solution la moins chère ?

Contrairement à certaines monnaies virtuelles, l’ecarte bleue a un coût (fixe) selon les banques. C’est 8 € / an à la société générale par exemple, et gratuit à la LCL.

Si certaines monnaies virtuelles donnent l’impression au client de ne rien payer… Sachez qu’à chaque transaction, ils prélèvent entre 1 % et 3 % de commission au marchand (coût variable). Si vous achetez un produit à 300 €, le marchand reversera par exemple 9 € à l’organisme en charge de la monnaie virtuelle. Donc ces 9 € seront forcément répercutés sur le prix de vente final que vous paierez.

Finalement, payer 8 € 1 fois par an s’avère être la solution la moins onéreuse. Et avec la limitation dans le temps de validité de votre ecarte bleue, les marchands ne pourront plus vous avoir avec leur système de reconduction automatique

J’ai bien ri en lisant ce mail de mediapart hier soir (je viens de prendre un abonnement de 4 mois chez eux et j’ai payé avec une carte bleue virtuelle naturellement 🙂 )

mail-mediapart

Vous ne rêvez pas :

  1. Ils ont un mail de relance instantanée pour ceux qui paient par carte bancaire virtuelle
  2. Et ils vous incitent à donner vos vraies coordonnées bancaires dans ce mail

On verra si je renouvelle dans 4 mois… mais je ne vous donnerai certainement pas mes vraies coordonnées bancaires !

Note cet article

advertising