Gérer la comptabilité et la fiscalité d’une entreprise individuelle depuis un PC

Entrepreneur individuel au régime micro ou auto-entrepreneur,  vous n’êtes pas à l’abris de recevoir un jour  un lundi matin après un retour de week-end une lettre recommandée avec accusé de réception de l’administration fiscale vous indiquant que vous faites l’objet d’un avis de vérification de comptabilité.

compta-entreprise

Pour éviter un redressement fiscal trop douloureux, mieux vaut bien connaître vos obligations fiscales et comptables tout au long du cycle de vie de votre entreprise et les tenir. Dans cet article, je vous propose de voir ensemble comment gérer cela seul depuis un PC sans avoir recours aux services d’un expert-comptable.

Vos obligations fiscales et comptables en fonction de vos revenus

Suivant que vous relevez du régime BIC (services) ou BNC (revente de marchandises), et suivant le volume de CA que vous générez dans l’année, vos obligations fiscales et comptables peuvent varier du simple au double.

impots

1/ Si  CA < 32 600 € de revenus par an, vous aurez juste à tenir un livre journal des recettes en gardant les pièces justificatives et vous serez imposable sur 50 % du CA

recettes

2/ Si CA > 32 600 € / an, là ça va se compliquer, vous basculerez du régime micro BIC (celui énoncé avant) au régime du réel simplifié, et vous devrez tenir une comptabilité complète (si CA > 54 000 €)  ou super-simplifiée (possible si CA < 54 000 €) et déclarer votre bénéfice net aux impôts. Si vous n’adhérez pas à un centre de gestion agréé, votre bénéfice net sera majoré de 25 % !

compta

Vous l’aurez compris, suivant le volume d’affaires que vous générez, cela pourra devenir rapidement une vraie usine à gaz  et une pompe à fric !

Pour plus d’info, voir la documentation mis à disposition par le site des impôts : Livret Fiscal du créateur d’entreprise.

NB : rien ne vous oblige au niveau de la loi à avoir recours à un expert-comptable pour gérer votre comptabilité.  Et heureusement d’ailleurs, parce  leurs prestations ne sont pas données : ils prendraient entre 1 000 et 1 500 € HT par an pour vous décharger de vos obligations comptables.

Combien suis-je prêt à mettre pour gérer ma compta, mes impôts

Si vous gagnez moins de 25 000 € / an, j’aurai tendance à vous recommander de minimiser au maximum vos dépenses comptables et de privilégier exclusivement les solutions gratuites.

Si vous gagnez plus de 25 000 € /an, je serai vous je mettrai un petit budget de 500 € / an sur la table pour   :

  • adhérer à un centre de gestion agréé (entre 100 et 200 € / an). ça  vous évitera la majoration des 25 % du résultat imposable en cas de CA > supérieur à 32 600 / an
  • Office 2010 (100 €) et un logiciel de comptabilité (200 €) adapté aux CGA / AGA

  1. En mettant 300 € dans des outils comptable et bureautique, vous économisez  les 1 000 € que vous aurait coûté un expert comptable
  2. En mettant entre 100 et 200 € / an en frais de cotisation dans un CGA / AGA, vous économiserez aussi de belles sommes côté impôts (Il faut le faire dans les 5 mois du début de l’exercice comptable).  Au lieu de payer 2 770 € d’impôts, vous pourriez payer par exemple 1 550 € (cas d’un couple avec 1 enfant, bénéfice à 35 000 €, essayez avec ce simulateur)

Donc 500 € investis vous permettent ici d’éviter de payer 2 500 € en impôts et en prestation d’expert comptable.

Les logiciels pour gérer la comptabilité de votre entreprise

Si vous êtes une auto-entreprise ou une entreprise au régime micro, un tableur excel ou calc (open office) feront bien l’affaire pour reporter vos recettes et faire une estimation du montant des cotisations à payer.

suivi-ca

Il y a un gentil webmaster qui a mis à dispo des modèles de fichiers excel pour reporter vos recettes et dépenses ici :

http://monexcel.jimdo.com/auto-entrepreneurs/

Si vous êtes au régime réel, il vous faut un logiciel de comptabilité. J’ai appelé ce matin un centre de gestion agréé  pour avoir plus d’infos sur la comptabilité à tenir.

La personne que j’ai eu au téléphone m’a dit que même si on était éligible pour faire une compta super-simplifiée, il faudrait  leur produire quoi qu’il arrive tous les états comptables (bilan , compte de résultats, liasse fiscale).

On ne m’a pas recommandé un logiciel en particulier , mais j’ai bien compris pendant l’échange que Ciel était le plus populaire. Je crois que je vais tester pour ma part Ciel Compta 2013 qui dispose d’export adaptés pour les CGA / AGA.

Si voulez tester d’autres logiciels de comptabilité, une liste a été faite sur le site de l’APCE

Les services en ligne pour gérer son entreprise

Il existe aussi maintenant des services en ligne (SAAS) capables de gérer vos factures ou votre comptabilité. Gros avantage des outils en ligne, c’est que toute votre paperasse et votre suivi ne se perdra pas après un crash de PC ou un déménagement.

Quand l’inspecteur des impôts vous rend visite c’est pour vérifier au moins 3 années d’exercice. Avec les services hébergés en ligne, vous garderez une trace indélébile de vos factures, pièces justificatives, et suivi de recettes.

Si vous êtes une auto-entreprise ou une entreprise au régime micro, je vous recommande de jeter un oeil sur le logiciel de facturation en ligne MyAE qui répond parfaitement aux obligations comptables et fiscales de l’auto-entrepreneur

myae

Il y a une petite gymnastique à avoir au début : il faut créer le ou les comptes clients, ajouter les factures, et transformer les factures en recette.  Il est même possible de payer ses cotisations depuis l’outil grâce à une liaison avec net-entreprise. Notez que si votre structure était amenée à grossir, ils ont aussi prévu une version ++  payante Evoliz qui peut se brancher à votre site ecommerce.

itool-compta

Il existe aussi des logiciels comptable en SAAS comme iTool compta. Celui-ci permet notamment de produire les documents demandés par les centres de gestion agréés :

  • Saisie des factures de vente, d’achat et des règlements
  • Déclaration de TVA agréée par la Direction Générale des Finances Publiques
  • Bilan et Compte de Résultat (états préparatoires)
  • Editions des Journaux, Grand-Livre, Balance
  • Liasses fiscales

Gros avantages des solutions SAAS, vous étalez votre dépense sur plusieurs mois. Au lieu de payer 200 € d’un coup, c’est étalé sur 12 mois, et vous payez chaque mois 15 €.

Les sites sérieux qui vous donnent des infos

Ça manque vraiment un moteur de recherche qui top source les sites de confiance… Vous en avez marre des réponses issues de forum où tout les intervenants disent tout et leur contraire, voici une sélection de sites sérieux pour vous aider dans vos démarches fiscales et comptables :

Adhérez à un centre de gestion agréé

Plutôt que d’attendre le dépassement du seuil des 32 600 €, si vous anticipez en début d’année comptable que vous dépasserez les seuils, inscrivez-vous tout de suite dans un CGA.

Il y a des formules pour autoentrepreneur ou micro entreprise autour de 60 € (au lieu de 200€). Si à la fin de l’année vous êtes sous les seuils, restez au régime micro (CA avec abattement de 50 %) et ne transmettez pas votre compta au CGA (à moins que vous ayez beaucoup de charges et que le réel soit plus avantageux)

Si vous dépassez le seuil, l’inscription au CGA vous évitera la majoration de 25 % sur le régime réel et vous pourrez leur tansmettre votre compta.

Autre avantage, vous avez des formations comptables gratuites !  Pour trouvez un CGA près de chez vous, RDV sur le site des impôts en bas de page.


advertising


4 commentaires à propos de “Gérer la comptabilité et la fiscalité d’une entreprise individuelle depuis un PC

  1. Merci!!! Depuis le temps que je cherche quelque chose comme ça. Cela m’a beaucoup aidé et sorti du désespoir de ceux qui bascule s’en s’être préparé du statut autoentrepreneur à celui de microentreprise.

  2. Je suis assez d’accord pour réaliser des économies mais le passage chez un expert-comptable permet parfois d’en réaliser de bien plus importante que celles que vous décrivez en faisant croire que des logiciels peuvent le remplacer. Attention à ne pas confondre le métier d’expert comptable avec celui de comptable, ce n’est pas tout à fait le même métier. Saisir sa compta est une bonne chose quand on a les moyens de le faire (petite formation+logiciels)mais les conseils éclairés d’un expert ne se dénichent pas dans des livres, car ils sont adaptés et personalisés à chaque cas.
    En 30 ans de cabinet d’expertise, j’ai rencontré des dizaines d’entrepreneurs qui ont suivis les conseils de gens comme vous et qui s’en sont mordus les doigts par la suite. La fiscalité est trop complexe en France pour pouvoir se passer des conseils d’un expert-comptable avant même de commencer son activité. J’espère sauver quelques futur entrepreneurs qui liront ces lignes (?)

  3. philaix13 a sans doute raison dans le cas d’une entreprise dont la comptabilité peut devenir complexe. Mais dans mon cas qui exerce une profession libérale et dont le nombre d’écritures par an est de l’ordre d’un dizaine en recettes et d’une vingtaine en dépenses, j’opte pour la simplicité. Merci jeanviet !

  4. Les auto-entrepreneurs et les micro-entrepreneurs n’ont en effet pas besoin d’être particulièrement suivi même si dans les faits, ces statuts posent de sérieux problèmes en cas de recherche de financement car aucune information financière ne peut être donnée…

    Concernant les entreprises qui dépassent les seuils, j’espère qu’ils ne suivront pas vos conseils … obligation de télétransmettre les données fiscales (TVA, résultats …), obligation de fournir un fichier spécifique en cas de contrôle (FEC), manque de temps, manque de qualification …

    Croyez moi par expérience, les gens qui ont essayé de tout gérer eux même s’en sont souvent mordu les doigts, le métier de chef d’entreprise est un temps plein qui ne laisse pas de place à la gestion de la comptabilité. Comparez le temps passé et le coût d’un expert comptable, ajoutez y les économies faites grâce aux conseils en matière d’optimisation, la sécurisation en cas de contrôle… et le calcul est très vite fait.

    J’espère comme PHILAIX13, éviter à certains de sérieuses déconvenues en écoutant les conseils de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>