Parrot Jumping Sumo : mais comment enregistrer des vidéos avec ?

Le Parrot Jumping Sumo est le 2ème cadeau de Noël que j’ai souhaité avoir cette année dans le sapin. Heureusement, le père Noël ne l’a pas oublié 😉 Je le teste depuis le 25 décembre pour animer un peu les repas de fêtes.

jumping-sumo

Il me sert aussi occasionnellement à chasser le chaton de ma soeur qui s’est incrusté chez mes parents et qui fait peur à ma fille ! Toute la famille s’amuse avec : papa, enfants, chatons,… Sauf peut-être les hôtes qui craignent que le drone sautant détruise des éléments du décor. Privilégiez des espaces sans objets fragiles pour les rassurer.

Au sommaire :

Le Jumping Sumo : c’est quoi ?

C’est un mini-drone développé par Parrot qui roule et qui saute et qu’on commande à l’aide de son smartphone Android ou iPhone et de l’application FreeFlight. Le drone est doté d’une caméra en façade qui permet de suivre sa progression et ses obstacles sur son écran en mode vue « petite souris ».

Déballage du Jumping Sumo

Le jumping Sumo est livré avec des autocollants, une batterie amovible, un cable micro-USB vers USB pour charger le drone,… Mais aucun support de stockage pour pouvoir enregistrer les photos et vidéos de la caméra intégrée 🙁

Vidéos du Jumping Sumo en action

Une vidéo filmée à Noël depuis ma table à manger

Une vidéo filmée ce jour depuis la caméra du Drone

Comment enregistrer des vidéos avec ?

Comme je vous le disais un peu plus haut, aucun support de stockage n’est livré avec le Jumping Sumo et l’application Free Flight n’a malheureusement pas (encore ?) l’ « intelligence » pour enregistrer les images qui passent à l’écran.

Parrot a fait un choix de conception très discutable en n’offrant que la possibilité d’enregistrer les vidéos du drone sur une clé micro-usb. Je me demande encore pourquoi ils n’ont pas pensé à des formats de stockage plus populaires tels que les cartes SD ou micro-SD. De plus la clé micro-USB ne doit pas être trop large et doit être reformatée au système de fichier FAT 32, sinon ça ne rentre pas et ça ne marche pas.

Pour que ça marche donc, j’ai été obligé de désosser et de reformarter en FAT 32 ma Clé SanDisk Dual USB Drive (seul clé micro-USB que j’ai trouvée dans un Carrefour aujourd’hui)

J’ai demandé à Parrot sur Twitter de me donner les références d’une clé qui fonctionne à tous les coups sans desossage et formatage, voici leur réponse :

Le responsable du compte Twitter pointe vers une clé Transcend de 32 Go vendu sur Amazon USA. Prenez plutôt une de 8go vendue par Amazon France à moins de 8 €, voir mon lien ci-dessous :

Si vous avez des problèmes de conversion exFAT vers FAT32, manifestez-vous dans les commentaires, je vous dirai comment je m’en suis sorti. Normalement, en insérant cette clé dans l’espace micro-usb prévu dans le Jumping Sumo, vous devrez pouvoir enregistrer facilement les photos et vidéos depuis l’appli FreeFlight.

MAJ du 11/01/2015 : Retour sur la clé Transcend d’un lecteur

Jean-Daniel, un ami et lecteur qui me suit sur twitter, a commandé la clé recommandé par Parrot. Il s’avère quelle ne passe pas entièrement !! Ca confirme donc le défaut de conception du stockage prévu par Parrot.

Jean-Daniel me signale qu’en supprimant le capuchon de protection, ça rentre, mais pas entièrement, mais que c’est suffisant pour filmer.

cle-parrot

La vidéo est en accélérée pour lui, il n’a pas eu besoin de faire de conversion Fat-32 comme moi. Il me signale également que le bouton enregistrer sur Free Flight n’est pas clair.

Espérons que Parrot nous lira et rendra la vie plus facile pour une prochaine version… D’ailleurs pour réparer votre erreur de conception, pourquoi ne pas envoyer des micro-clés USB pleinement fonctionnelles à ceux qui en feraient la demande avec preuve d’achat ?

Mon avis sur le Jumping Sumo

Malgré cette grosse perte de temps et d’argent dans mon entêtement à vouloir filmer les images vues par mon drone, je suis tout de même très satisfait de ce jumping Sumo. Le fun est au rendez-vous, les commandes répondent bien, pas besoin d’être un expert pour faire les sauts et rotations à 360°… La faible durée d’utilisation hors charge de la batterie (1h30 de charge pour 10 – 20 minutes de jeu) qui est un autre maillon faible ne m’a pas trop gêner à l’usage. A mon âge, 20 minutes de jeu toutes les 2h, c’est suffisant 😉

Je vous recommanderai donc bien sûr d’acheter ce Jumping Sumo à 152 € chez Amazon et de garder 7,5 € pour la clé micro USB Transcend plutôt que d’aller claquer bêtement comme moi sous le feu de la précipitation 30 € chez Carrefour pour une clé qu’il faudra désosser. NB : En faisant une commande groupée, vous éviterez aussi les frais de port.


advertising


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*